Droit de l’homme

Les prérequis nécessaires pour participer à ce stage sont:

  • être apte médicalement à suivre l’intégralité du stage et notamment les exercices sur le terrain,
  • être un officier de grade capitaine à lieutenant-colonel ou un personnel civil de niveau équivalent,
  • maîtriser la langue française ou anglaise,
  • être susceptible de tenir un emploi de responsable DH dans une opération de soutien à la paix en Afrique.

Description:

Dans la perspective de continuer à proposer des cours d’une haute qualité, les standards les plus récents, utilisés par les Nations Unies, ont servis de base pour le développement de ce nouveau cours.  Ainsi, cette formation est le fruit d’une collaboration tripartite entre la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), le Département Fédéral des affaires étrangères suisse (DFEA) et l’Ecole de Maintien de la Paix de Bamako (EMP) centrée sur la mise en œuvre des droits de l’homme dans les opérations de soutien à la paix.

Détails de la formation

  • Durée: 5 jours.
  • Méthodologie / curriculum: le curriculum de cette formation doit adopter la perspective d’une mission intégrée, dans un contexte d’union africaine, se référant tant à la multi dimensionnalité de la mission (civils, policiers, militaires) qu’à la coordination et la coopération existantes entre les composantes.
  • Utilisant des méthodes d’apprentissage diverses (présentations, études de cas, discussions, travail de groupe, supports audio-visuels) la méthodologie de ce cours se veut interactive et participative.
  • Participants: 25 participants, civils, militaires et policiers, provenant de l’Union Africaine, intervenant dans les OSP.
  • Profil des participants: le cours est destiné à des participants ayant une bonne connaissance des questions de droit de l’Homme. L’accent sera mis alors non pas sur les aspects théoriques et conceptuels mais sur la pratique et la mise en œuvre des droits de l’Homme dans des contextes post-conflits.

Critères de sélection des candidatures civiles

  • Types d’institution de provenance
    1. Ministères (Affaires étrangères, Justice, Intérieur, Défense)
    2. Institutions de transition (Commission Electorale Indépendante, Commission Vérité et Réconciliation, Plateforme de dialogue nationale)
    3. Commissions Nationales des Droits de l’Homme
    4. ONGs (droits de l’homme, justice transitionnelle, etc.)
    5. Missions d’opération de soutiens à la paix
  • Domaines de compétence et expérience des candidats africains (liste non exhaustive): professions juridiques (droit international, constitutionnalisme, domaine électoral, etc.), droits de l’Homme, droit humanitaire, médiation sociale.
  • Parité hommes-femmes: Les candidatures féminines sont à encourager.
  • Langues: Les cours sont dispensés en français. Une session de cours en anglais et une session bilingue (français – anglais) seront aussi dispensés.
  • Provenance: Les participants sont des citoyens de l’Union Africaine + 2 à 3 représentants d’organisations régionales africaines (CEDEAO, CEEAC, UA)

Thèmes développés

  1. Introduction générale aux droits de l’Homme
  2. Droit international humanitaire
  3. Travail des experts en droits de l’Homme
  4. Protection des groupes vulnérables
  5. Protection des personnes en mouvement
  6. Monitoring dans les droits de l’Homme
  7. Justice transitionnelle

Point particulier:

Chaque stagiaire dispose de 20 minutes pour présenter succinctement son pays, ses forces armées (pour les militaires) ou l’organisation à laquelle il appartient (pour les civils). Il est conseillé de préparer cette présentation avant de rejoindre Bamako.
Les personnels civils, intéressés à suivre la formation et qui répondent aux critères de sélection, devront envoyer leur CV accompagné du formulaire d’inscription à l’adresse suivante [email protected] – en mentionnant dans l’objet du message le nom du stage. Sur 25 participants, 13 sont des civils. Chaque stagiaire reçoit à l’avance tous les documents afférant aux stages et toutes les lectures importantes pour permettre au stagiaire d’optimiser sa semaine de stage. Il est conseillé de préparer et de lire la documentation avant de rejoindre le stage.