Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 83
Menu
Actualités

Actualités (219)

 

Voici les actualités des activités récentes de l’École de Maintien de la Paix. Cette page étant mise à jour régulièrement, vous pouvez utiliser la fonction "Flux RSS" en bas de page pour recevoir automatiquement les dernières nouvelles.

Bonne lecture !

 

 

CATASTROPHES BIEN GEREES

Comme tous les lundis, ouverture ce matin d'uns nouveau stage à l'école.

En effet, pour la toute première fois de l'année, une formation "Gestion des Risques de Catastrophe dans les OSP" a débuté ce matin (Promotion GRC 2016-1).

Financé par l'Allemagne, ce stage accueille 25 personnes de 11 pays, dont 3 personnes de la MINUSMA et 3 représentants de Sociétés Nationales de la Croix-Rouge d'Afrique de l'Ouest.

Autant dire que les stagiaires devront, durant la semaine à venir, étudier toutes les caractéristiques d'une catastrophe naturelle de type "Ebola" ou bien d'un tremblement de terre, ainsi que la panoplie des actions et des moyens à mettre en œuvre pour y faire face, tant au niveau local qu'international, le tout reposant, bien sûr, sur une planification rigoureuse.

Bon courage aux nouveaux stagiaires pour cette nouvelle formation de haut niveau, la première de l'année, une seconde pouvant encore intervenir aux environs du mois de décembre. Intéressés ?

Read more...

L'ECOLE VA S'AGRANDIR

Face au constat de l'augmentation importante du nombre de stagiaires invités à l’École de Maintien de la Paix et de la désormais relative étroitesse des locaux existants, la construction d'un nouveau bâtiment devenait plus que nécessaire.

C'est pourquoi, dès le mois de juillet 2015 et à la demande du Directeur Général, une étude avait été conduite en interne pour estimer le bénéfice de la mise en chantier d'un nouveau bâtiment. Les conclusions de cette étude étaient sans appel: la mise en service de 36 chambres supplémentaires permettrait d'accroitre annuellement les capacités d'accueil des étudiants de 50%.

Il a donc été décidé de lancer cette construction, après une étude de faisabilité financière et technique. C'est l'Allemagne qui s'est déclarée intéressée pour contribuer au financement du futur édifice, en appui à la République du Mali. Notons que ce nouveau bâtiment intègrera toutes les facilités attendues d'une architecture moderne, comme un rez-de-chaussée ouvert sur l'extérieur et comprenant une salle de réunion, une salle de loisirs-médias, une salle de cardio-training ou une laverie automatique pour les stagiaires. Comme pour les bâtiments existants, les chambres seront toutes dotées d'une salle de bains, d'un climatiseur, d'un réfrigérateur et de la télévision.

Les travaux devraient débuter avant la fin de l'année 2016 pour un achèvement courant 2017, à l'emplacement actuel du parking couvert qui, au préalable, aura déménagé vers l'entrée de l'école.

Vue 3D du futur bâtiment "logement stagiaires" situé entre les bâtiments existants et la salle de conférences.

 

 

Read more...

CARESS : FIN DES TRAVAUX

L'école a tiré profit de la tenue du 16° Conseil d'Administration, hier jeudi 16 juin, pour célébrer dignement la fin des travaux du futur "Centre d'Analyse et de Recherche sur l'Espace Sahélo-Saharien" (CARESS) qui partage désormais son emprise.

Il a été décidé de lui donner le nom de baptême de "Professeur Modibo Goïta", du nom de notre ami malien, chef de la composante civile de l'école et disparu trop tôt des suites d'une éprouvante maladie, en septembre 2014.

C'est donc avec beaucoup d'émotion que cette bannière provisoire a été dévoilée devant nos invités, avant qu'une visite guidée ne fasse découvrir les coins et recoins de ce centre ultra-moderne.

Une inauguration officielle interviendra dans les mois à venir, lorsque le bâtiment sera enfin équipé et meublé, rendant ainsi le CARESS opérationnel au bénéfice de la recherche sur l'Espace Sahélo-Saharien.

Read more...

16° CONSEIL D'ADMINISTRATION

Au lendemain du rendez-vous semestriel majeur qu'a constitué le 16° Conseil d'Administration de l’École de Maintien de la Paix, hier dans nos murs, voici quelques informations de premier ordre.

Tout d'abord, nos amis Allemands, Français, Japonais, Néerlandais, Maliens, Suisses, et ceux des organisations politiques continentales (CEDEAO, UE) nous avaient fait le plaisir de détacher un représentant, ambassadeur ou conseiller, autour du DG et du staff de l'école. Le Canada avait également rejoint en qualité d'observateur.

Les points présentés les plus importants ont été les suivants :
1 - l'EMP aura formé plus de 1000 stagiaires entre le 1° janvier et le 31 juin de cette année, ce qui est supérieur à sa capacité maximale (1600 étudiants/an), d'où une légère surchauffe pour le personnel, mais qui montre indubitablement la "courbe de succès" que connait l'école depuis sa sortie de crise en 2015;

2 - Mais cela ne l'empêche pas de créer de nouvelles formations en vue de futurs stages, comme "Justice Transitionnelle et OSP" ou "Appui au Processus Électoral" cette année, ou d'envoyer régulièrement ses Instructeurs Permanents (IP) et Temporaires (IT) se former en Afrique ou en Europe, avec l'appui d'autres centres;

3 - Donc, pour continuer sur cette courbe de succès, il est impératif de renforcer encore le partenariat professionnel avec la MINUSMA et ses experts, d'une part, et de renforcer les capacités d'hébergement et d'accueil de l'école d'autre part (d'où le projet architectural d'un nouveau "super-bâtiment stagiaires" que nous vous présenterons par ailleurs).

Le Directeur Général a remercié tous les partenaires de l’École de Maintien de la Paix "Alioune Blondin Beye" pour leur fidèle engagement, en souhaitant que cette collaboration fructueuse "gagnant-gagnant" continue encore, tant pour le bien de l'école et des stagiaires africains, mais aussi comme acteur-clé de la sortie de crise du Mali et de son retour à la Paix.

Rendez-vous a été pris pour le 17° Conseil d'Administration, vraisemblablement à la mi-décembre 2016.

 La photo de famille des "propriétaires" de l’École de Maintien de la Paix "Alioune Blondin Beye"

Read more...

LA FORCE EN ATTENTE RECRUTE

Avis aux personnes originaires d'Afrique de l'Ouest: la CEDEAO recrute pour la "Force Africaine en Attente". Ainsi, du personnel civil des États de la CEDEAO va être identifié puis recruté pour participer à l'architecture "Composante Civile" de cette structure sécuritaire de l'Union Africaine (UA), par le biais d'un exercice au Zimbabwe dans les semaines qui viennent.

Pour cela, l'UA a mis sur pieds une formation de base à leur intention, le «Foundation Course». Attention toutefois, il ne sera dispensé qu’au profit des personnes inscrites sur les bases de données des RÉGIONS (CER), comme la CEDEAO ou la CEEAC et dûment sélectionnées.

Ainsi, ce «foundation course» conçu par l’UA sera expérimenté pendant une session spéciale à Harare à la fin du mois de juillet 2016. Pour les personnes à former, chaque CER doit fournir 5 noms issus de sa base de données, présélectionnés sur CV et ayant passé une interview par Skype.

Pour la CEDEAO, il a été demandé aux centre d’excellence et aux centres de formation (dont l'EMP fait partie) de diffuser ce message permettant aux volontaires de postuler pour participer à cet exercice.

Domaines prospectés:
1 - Domaine des "Substantives Areas" :
- Civil Affairs – Political Affairs – Legal Affairs – Human Affairs – Gender – Humanitarian Liaison – Protection of Civilians – Public Information – DDR.

2 - Domaine de "Mission Administration/ Mission Support" :
- Human Ressources – Conduct and Discipline – Logistics – Procurement – Finance – Mission Security – Information Communication and Technology.

Les intéressé(e)s, d'un niveau "Master" au minimum et pouvant attester d'au moins 3 ans d’expérience dans leur domaine d’expertise, peuvent envoyer dès maintenant leur CV à la CEDEAO (en français et en anglais) à l’adresse suivante : 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bonne chance à toutes et tous !

 

Read more...

DPE 2016-1

Photo officielle ce matin du tout premier stage "Droits et Protection de l'Enfance dans les Conflits" organisé cette année par l’École de Maintien de la Paix de Bamako.

Financée par la République Fédérale d'Allemagne, cette formation regroupe 25 femmes et hommes dont le métier, justement, est la prise en compte sécuritaire des populations dites "à risque" sur le continent africain. Représentants de leurs nations, d'organisations internationales ou d'ONG, ils sont venus à Bamako compléter leur expertise en recevant la nôtre.

Crée en 2015 grâce à une collaboration fructueuse avec l'ONG "Save the Children", ce stage est encore trop rare dans notre cursus, faute de bailleurs. Merci donc à l'Allemagne pour son fidèle appui dans les domaines touchant à la sécurité des populations dans les Opérations de Soutien à la Paix.

Fin de scolarité vendredi après-midi, bon courage à la nouvelle promotion !

 

Read more...

OBSERVATEUR DES NATIONS-UNIES

Toute première édition, depuis très longtemps, d'un stage "Observateur Militaire des Nations-Unies" (UN MILOBS) à l’École de Maintien de la Paix de Bamako.

Débuté lundi matin, il regroupe des militaires francophones et anglophones de tout le continent (dont un officier féminin), venus recevoir la bonne parole auprès de nos experts. D'une durée de trois semaines, cette formation financée par l'Allemagne permet, le plus souvent, d'envoyer en mission onusienne des individus dans des postes isolés, en zone de conflit, dans des missions purement d'observation, jamais d'intervention. Leur compétence, leur impartialité et leur sang-froid sont alors les seules armes dont ils disposent pour être reconnus et respectés par les parties en présence.

A noter que cette formation à Bamako se termine par un superbe exercice sur le terrain où, durant trois longues journées et autant de nuits, les impétrants sont soumis aux brutalités de l'ennemi (heureusement fictif) et aux aléas de la vie en campagne, au milieu de nulle part et (bientôt) sous la pluie.

Bonne chance à la nouvelle promotion, on est ensemble !

Read more...

"MILOBS" ET "DPE"

Après le rafraichissant épisode orageux connu à Bamako hier (et qui annonce infailliblement l'arrivée de la saison des pluies), les activités de formation ont repris de plus belle ce matin dans nos murs.

En effet, ce sont deux stages d'importance qui ont débuté sur les chapeaux de roues, à savoir le tout premier "Observateur Militaire des Nations-Unies" (MILOBS 2016-1) de l'année, mais aussi la première édition de "Droits et Protection de l'Enfance dans les Conflits" (DPE 2016-1).

Toutes deux voulues et financées par nos amis de la République Fédérale d'Allemagne, ces formations regroupent une cinquantaine d'étudiants, hommes et femmes, militaires, policiers et civils, francophones et anglophones venus de 19 pays africains, soit plus du tiers du continent.

Bon courage à toutes et tous, particulièrement aux "MILOBS", dans nos murs pour trois semaines intenses d'exercices théoriques et de restitutions pratiques exigeantes sur le terrain, une des spécialités de l’École de Maintien de la Paix, alors qu'a débuté ce matin le mois de ramadan.

Read more...

80 AU COMPTEUR

Clôture ce matin de trois stages essentiellement dédiés au "Corps Habillés", selon l'expression officielle réservée aux hommes et femmes en uniforme.

En effet, les stages "Poste de Commandement d'un Bataillon des Nations Unies 2-2016", "Police des Nations Unies 3-2016" et "Droits de l'Homme dans les Opérations de Soutien à la Paix" viennent de s'achever dans d'excellentes conditions sous le chaud soleil bamakois.

Respectivement financées par le Royaume des Pays-Bas, la République Fédérale d'Allemagne et l’École Militaire d'Administration de Koulikouro, ces actions de formation ont concerné plus de 80 membres des Forces de Défense et de Sécurité de 17 pays africains, soit un bon tiers du continent. A noter également la présence de nombreux représentants de la MINUSMA, dont un Policier UN venu de Kidal.

Les officiers aguerris du PC-BAT ont donc côtoyé les jeunes pousses de la 18° promotion de l'EMA, chacun profitant du savoir de l'autre par capillarité des idées.

Enfin, la cérémonie a été rehaussée par la présence de nombreux membres des représentations diplomatiques présentes à Bamako, comme le Sénégal ou le Burkina Faso.

Merci encore à nos généreux sponsors, sans lesquels toute formation resterait impossible et qui, grâce à leur engagement constat et opiniâtre, peuvent compter aujourd'hui 80 nouveaux supporters de la Paix en Afrique. On est ensemble !

Read more...

AU REVOIR ISSA !

Cérémonie intime d'au revoir, ce matin à l'école, à notre camarade le Lieutenant-colonel Issa.

En effet, après plusieurs années de bons et loyaux services comme Instructeur Permanent (IP) au sein de la Division Instruction, Composante Militaire, notre ami Issa vient d'être désigné par le commandement des Forces Armées du Mali (FAMa) pour occuper un poste à responsabilité ailleurs dans le pays.

C'est donc l'ensemble du personnel de l'EMP qui, autour du Directeur Général, a souhaité un bon vent et beaucoup de succès pour la suite de la carrière militaire de notre camarade. Mais comme l'a encore répété le général, lorsqu'on a appartenu à la grande famille de l'EMP, "c'est pour toujours".

Au revoir, Issa, puisse le rythme des opérations de Paix faire que nos routes se croisent à nouveau, quelque part sur cette petite planète, et se remémorer le bon temps passé ensemble à l'EMP !

Read more...
Subscribe to this RSS feed