Menu
Actualités

Actualités (210)

 

Voici les actualités des activités récentes de l’École de Maintien de la Paix. Cette page étant mise à jour régulièrement, vous pouvez utiliser la fonction "Flux RSS" en bas de page pour recevoir automatiquement les dernières nouvelles.

Bonne lecture !

 

 

Petite pause de la fête nationale

Le 22 septembre la république du Mali célébrait sa fête nationale, occasion pour les cadres de l'école de faire une petite pause après une reprise bien chargée, puisque le mois de septembre a vu l'école mener pas moins de 8 stages, dont deux à l'extérieur, au Tchad et au Burkina Faso, des stages aussi divers que :

- Genre post conflit fait avec ONU femmes

- Femmes Paix et sécurité

- Genre

- DDR

- PC Brigade (stage encore en cours jusqu'au 6 octobre prochain)

Connaissances fondamenatles

- UNPOL

Le reste de l'année 2017 va se finir sur les chapeaux de roues, puisque entre octobre et décembre, ce sont 26 stages qui nous attendent, dont deux labellisations par l'ONU, pour les stages UNPOL et CIMIC,... non comptés les stage inopinés qui seront demandés à l'école.

Read more...

Stage CMR

Comme en 2016, le partenariat entre l'EMPABB et les Forces armées suédoises se poursuit à travers un stage sur les relations civilo-militaires: le stage CMR.

Ce dernier s'est déroulé du 4 au 15 septembre sur Bamako, au profit de 30 participants. Ce stage, dirigé conjointement par notre Instructeur Permanent (IP) suisse, Mr Garin et Mr Fredrik Wallenberg de SWEDINT (Forces armées suédoises) a été précédé par un séminaire de deux jours.

Le séminaire a été ouvert en présence de SEM Mme l'ambassadeur du Royaume de Suède, et suivi par 32 invités en plus de nos stagiaires. Il a vue des intervention d'experts venant de la MINUSMA, d'UN OCHA, de Save the children, du MAECI Malien, d'International Alert et bien entendu d'instructeurs tant de Swedint que de l'EMPABB.

Comme l'an dernier ce stage a été un franc succès d'autant que ce sujet est d'actualité et pas seulement au Mali!

 

 

Read more...

Visite du chef Experts Défense de l'Union européenne

Le 30 août dernier une équipe d'experts défense de l'Union européenne est venue découvrir l'EMPABB et se faire présenter l'école.

A sa tête se trouvait le général Loic Charlès (2S). Après un entretien très cordial dans le bureau du Directeur Général, leur a été présentée l'école.

Tous les instructeurs présents ont pu expliquer en détail la nature de leur travail et de l'enseignement dispensé à l'EMP.

 

Peut-être que des pistes de formation au profit de la Force Conjointe du G5 Sahel vont s'ouvrir...

 

Read more...

Départs

Le 30 août dernier deux cadres de l'école nous ont quitté après plusieurs années de bons et loyaux services comme Instructeur Permanent (IP) au sein de la Division Instruction, tous deux appartenant à la composante militaire, tous deux colonels.

- Le colonel Oumarou, après 8.5 ans de travail d'instructeur au sein de l'école, vient d'être désigné par le commandement des Forces Armées du Mali (FAMa) pour occuper un poste à responsabilité à la Direction des Transmission et des Télécommunications des FAMa;

- Le colonel Faraban quitte aussi l'école pour suivre la scolarité de l'école de guerre à l'ESIG du Cameroun.

C'est donc l'ensemble du personnel de l'EMP qui, autour du Directeur Général, a souhaité un bon vent et beaucoup de succès pour la suite de la carrière militaire de nos deux camarades. Mais comme l'a encore répété le général, lorsqu'on a appartenu à la grande famille de l'EMP, "c'est pour toujours".

 

Discours du général qui les remercie au nom de tous pour le travail effectué et leur souhaite bon vent dans leur future affectation

 

  Remise d'un souvenir de l'école par le DE

 

 

Tous les cadres de l'école confient les deux partants à Dieu.

Read more...

Stage de Sensibilisation sur l’Intégration de la Perspective Genre dans les Commissions Nationales DDR, RSS et Intégration des Ex-Combattants

Avec la signature de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation, le Mali s’est lancé dans un processus de consolidation de la paix qui inclut la réforme du secteur de la sécurité, le désarmement, la démobilisation et la réinsertion, sans oublier la justice transitionnelle. C’est conscient de ces enjeux, que le Gouvernement du Mali a réactualisé son Plan d’Action National sur la Résolution 1325 (en 2015), qui exhorte la prise en compte de la perspective genre à tous les niveaux de consolidation de la paix. 

La Section DDR-RSS a en charge, selon le mandat conféré à la MINUSMA par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, d'aider les autorités maliennes à exécuter le programme de DDR  et de RSS. C’est en application de ce mandat et de la nécessité de renforcer les capacités des Commissaires Nationaux du DDR – RSS et Intégration des Ex-Combattants, que la Section DDR-RSS de la MINUSMA en partenariat avec ONU FEMMES a financé trois stages de formation pour outiller ces Commissaires sur les stratégies d’intégration du genre dans leur processus d’exécution de leur mandat en tant que Commissaires. 

Cette formation est d’une importance capitale, car ces Commissaires ont été formés sur les différentes activités qui concourent à l’exécution de leur mandat avec un prisme "genre" à travers l’analyse des opportunités et des défis liés à la prise en compte du genre dans l’élaboration de leurs programmes, stratégies et budgets. Et ces trois stages sur le genre leur permettront de réajuster leurs stratégies en fonction de la perspective genre afin d’éviter les erreurs du passé, d’une part, et d’autre part de parvenir à une consolidation de la paix inclusive. 

Au regard de l’atteinte des objectifs de ces stages, le Président de la Promotion « Commission d’Intégration des Ex-Combattants » s’est exprimé en ces termes au nom des autres Commissaires : « Aujourd’hui, nous avons été édifiés et dotés d’instruments qui nous permettront d’assumer notre mission avec exigence de résultats. Nous nous engageons à approfondir les connaissances acquises au cours de ce stage, pour être de véritables ambassadeurs pour l’intégration de la Perspective Genre dans notre mission pour le plus grand bénéfice de notre Pays ».

Ainsi, à travers ces stages de renforcement des capacités,  l’EMPABB, en tant que Centre d’Excellence de la CEDEAO ,qui a pour vocation de former les cadres africains, joue sa partition dans le processus de consolidation de la paix au Mali.

 

 

Read more...

Formations FPU au profit de la CEDEAO

 

L’EMPABB en partenariat avec le GIZ  a organisé une formation des commandants de contingents des Unités de Police constituées (UPC) grâce au financement de la République Fédérale d’Allemagne. Ont participé à cette formation de deux semaines (15 au 26 mai 2017), les 15 pays membres de la CEDEAO dont 03 femmes.

L’équipe d’encadrement était composée de formateurs maliens et de la MINUSMA :

-          CPP Baba MARIKO , EMPABB, Directeur du stage ;

-          Chef d’escadron Boubacar DIAWARA de la gendarmerie malienne, IT ;

-          Lieutenant Mohamed KEITA de la gendarmerie malienne, IT ;

-          Unpol Samuel HAMMAJABU du Nigeria, MINUSMA, IT.

 

La Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) a contribué de manière significative à la paix et à la sécurité dans la région de l'Afrique de l'Ouest. Grâce à ses interventions de maintien de la paix au Libéria, en Sierra Leone, en Guinée Bissau, en Côte d'Ivoire, au Mali et en Gambie, la CEDEAO a démontré sa volonté d'intervenir dans les Etats Membres pour assurer la réalisation de la paix, de la sécurité et de l'intégration économique.

 

Des lacunes en matière de capacité dans les services de police pendant les interventions dans ces conflits et dans les situations post-conflit ont été identifiées lors de l’Évaluation des Besoins en Formation menée par la Composante de Police de la Force en Attente de la CEDEAO en 2013. Plusieurs recommandations y compris le renforcement des capacités des Commandants des Unités de Police Constituées (UPC) ont été faites. Le renforcement des capacités policières adapté aux conflits et à la situation post-conflit est une priorité pour la CEDEAO.

 

Les Unités de Police Constituées sont déployées dans des environnements qui sont fondamentalement différents de leurs contextes de police dans les pays d'origine pour servir dans des situations d'après conflit ou fragiles. Le Commandant du Contingent de la Police qui commande à son unité de force de la police mobile cohérente, fournit un soutien à l'État hôte pendant ses opérations de maintien de la paix et assure la sécurité du personnel et des missions, principalement grâce à une gestion efficace de l'ordre public. Il/elle est nommé(e) par son Gouvernement et agit en tant que représentant du Contingent.

 

OBJECTIF

 Le cours des commandants de la FPU  vise à renforcer les capacités des personnels de la Police et de la Gendarmerie des États Membres de la CEDEAO et de les préparer au déploiement dans les futures Opérations de Soutien à la Paix.

 A la fin du cours, la Composante de Police de la Force en Attente de la CEDEAO (FAC) dispose donc d'un groupe de 20 personnels de la Police et de la Gendarmerie équipés des compétences et des aptitudes nécessaires pour pouvoir remplir les rôles des Commandants des UPC au besoin. Les participants ont acquis des compétences en matière de police collaborative, ce qui aura également un impact sur la prestation de leurs responsabilités et tâches dans leurs pays d'origine.

 

PARTICIPANTS

 Les participants seront issus des 15 Etats Membres de la CEDEAO.

 

 Ci-joints quelques photos prises lors de la visite au contingent FPU du Sénégal déployé à Bamako dans le cadre de la MINUSMA .


 

 

 

Read more...

18ème SESSION du CONSEIL D'ADMINISTRATION

La session du 18° Conseil d'Administration de l'école s'est achevée hier, jeudi 15 juin 2017, dans la grande salle de Conférence. Cette activité semestrielle réunit autour d'une même table les autorités de tutelle, les bailleurs et le commandement de l'école pour des points de situation, financiers et techniques, ainsi que pour décider des grandes orientations stratégiques qui engagent l'avenir de l'EMPABB.

 Et le bilan en est très positif, car les efforts du personnel de l'EMPABB ont été récompensés.

En effet, le représentant du Royaume du Danemark a annoncé le retour de son pays au sein du Conseil d'administration. C'est une excellente nouvelle car, en revenant autour de la table du Conseil, les Danois offrent à l'école une plus grande visibilité sur son avenir à moyen terme et vont lui permettre de préparer le futur plan stratégique à 5 ans sur des bases plus solides.

Il faut aussi rappeler que le Royaume du Danemark est un partenaire historique: la fonction de Directeur Etude Doctrine a longtemps été tenue par un officier supérieur des forces armées de ce pays, et les bâtiments actuels de l'école ont été financés en partie par le Danemark en 2007, le bâtiment central aujourd'hui appelé bâtiment de l'instruction entre autre .

Parmi les éléments présentés, on peut souligner que 48 stages ont déjà été réalisés par l'école, pour former 1530 stagiaires. Le rythme des formations n'a donc pas faibli et se poursuit sur la lancée de l'année 2016. 

Cela ne pourra que croître, puisque le bâtiment permettant d'héberger un troisième stage en simultané dans nos murs sera achevé fin août. Un agrandissement des cuisines et du service restauration, financé par le Japon va se faire en parallèle pour leur accueil. La barre des 3000 stagiaire annuels est en ligne de mire!

Read more...

29 mai: Journée Internationale des casques bleus

L’Assemblée générale (de l'ONU) a proclamé le 29 mai Journée internationale des Casques bleus des Nations Unies pour rendre hommage à tous les hommes et à toutes les femmes qui ont servi dans des opérations de maintien de la paix, en raison de leur niveau exceptionnel de professionnalisme, de dévouement et de courage et pour honorer la mémoire de ceux qui ont perdu la vie au service de la paix (résolution 57/129 du 11 décembre 2002). Elle a invité tous les États Membres, les organismes des Nations Unies, les organisations non gouvernementales et les particuliers à célébrer la journée comme il convient.

 

Read more...

Exceptionnelle clôture de stage FPU - UNITAR

 

Le 12 mai dernier, après 8 semaines de stage pratique intensif, 24 stagiaires policiers et gendarmes maliens nous ont régalés en réalisant pour la clôture de leur formation une série de démonstrations dynamiques de grande ampleur et d'un réalisme redoutable.

Du 20 Mars au 12 Mai  2017, le premier stage de formation des formateurs des unités de police constituées s’est tenu à l’Ecole de Maintien de la Paix et sur le site de l’Ecole Nationale de Police.
Ce stage qui avait pour objectif majeur, d’approfondir les connaissances des cadres maliens dans le domaine des techniques relatives à la gestion des troubles à l’ordre public, conformément aux obligations des Nations Unies à savoir le respect des Droits de l’Homme et de la personne humaine, a consisté en des activités académiques et des mises en situations sur le terrain.

Ces 24 stagiaires avaient été sélectionné parmi nous instructeurs temporaires potentiels et à travers un concours organisé en amont du stage.

Ils ont été confié à une équipe de formateurs venus d'UNITAR qui leur ont fait acquérir un nombre de savoir faire pratiques impressionnant pour leur permettre de devenir de bons instructeurs FPU ( Formed Police Unit).

le Capitaine BAYIHA Ben (Cameroun)  était accompagné par une équipe de 03 formateurs à savoir :
-    Adt DOVONOU SLY (France)
-    OPP AZONGNIDJE BASILE (Bénin)
-    BP HOUNTONDJI ARTHUR (Bénin)

L’objectif visé de la formation était de donner aux participants des outils indispensables à l’art de la pédagogie et à l’exécution des missions courantes de gestion des troubles à l’ordre public, pour leur permettre ; soit de remplir une fonction en tant que chef opérationnel au sein d’une unité de police constituée, soit de former des personnels pour les rendre aptes à le faire.

Pendant deux mois ils ont reçu, regroupés en trois modules, une initiation dans le maniement des armes à feu (Armement), un apprentissage des gestes techniques professionnels d’intervention (GTPI), et une formation en gestion de l’ordre public (GOP).


La démonstration s'est faite sous la présidence du Directeur Général de l'EMP le général Moussa Sinko COULIBALY, en présence de Mr Evariste KARAMIZI, Manager Peacekeeping Training Programme (PTP) de United Nation Institute for Training and Research (UNITAR), et du chef de la composante police de la MINUSMA l’Inspecteur général de police M. Issoufou Yacouba.

 

 

Parmi les démonstrations dynamiques ont été présentées les mission suivantes:

- réduction de barricade et contrôle de manifestants

- sécurisation d'une autorité

- sécurisation d'une zone après explosion

- évacuation de blessés

- exfiltration d'une autorité

 

 

 

Merci à UNITAR pour la qualité des 4 instructeurs et pour ce partenariat qui renforce les capacités d'instruction de la composante police de l'école.

 

 

Read more...
Subscribe to this RSS feed