Logo

Gestion des Projets Sensibles aux Conflits

La sensibilité aux conflits – Cours ‘Former la formateur’

 

Description du cours

 Titre

 

Contenu

Contexte

Les principales organisations de développement, aide humanitaire, sécurité et consolidation de la paix ont accepté de considérer le principe de « sensibilité aux conflits » comme point de départ de leur engagement dans des contextes fragiles ou affectés par les conflits. L’utilisation de ce principe remonte aux directives de l’OCDE-CAD dans le rapport «Prévenir les conflits violents : quels moyens d'action?» (2001), qui identifie comme actions de base le fait de « ne pas causer de dommages et ne pas aggraver sans le vouloir des conflits existants ou potentiels », en plus de « maximiser le bien » et renforcer les incitations à la paix.

 Ce principe a pris de l'importance avec le génocide au Rwanda en 1994, lorsque les génocidaires exploitèrent l'aide humanitaire dans les camps de réfugiés pour renforcer leur autorité. Les agences de développement furent critiquées pour avoir aggravé la dynamique du conflit par leurs diverses actions. Les exemples d’aide alimentant involontairement les conflits et portant atteinte à la paix ont engendré une réflexion sur le rôle et l’engagement de l’aide et des projets de développement dans les contextes de conflit.

 Aujourd’hui, la sensibilité aux conflits est un principe faisant partie intégrale des efforts de prévention des conflits de l’ONU (Rapport du SGNU sur la Prévention des Conflits Armés, 2001). Ce rapport indique que la prévention des conflits et le développement durable et équitable sont des activités qui se renforcent mutuellement. Il est entendu que les interventions ne sont pas neutres mais font partie du contexte et du conflit. Il y a par conséquent un besoin pour les programmes de développement, aide humanitaire, sécurité ou consolidation de la paix de rendre compte des effets secondaires involontaires de leurs actions. La sensibilité aux conflits est un principe et un outil important pour aider les parties concernées à comprendre l'impact de leurs initiatives, réduire au minimum leurs dommages et accroître l'efficacité de leur assistance, et à produire des résultats contribuant à une paix durable dans leurs contextes d’intervention. Par ailleurs, il constitue également un outil d’analyse, de conception et de planification de programmes, projets et actions.

 En résumé, la sensibilité aux conflits rend les interventions dans des environnements complexes et affectés par des conflits plus efficaces, tout en minimiser les risques d'impacts négatifs ou dommageables, ainsi que de maximiser les contributions positives au renforcement et à la consolidation des conditions propices à une paix durable.

 Contribuant aux efforts de développement, paix et sécurité sur le Continent, L’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye, en tant que Centre d’Excellence de l’Union Africaine et de la CEDEAO et en collaboration avec INTERPEACE offre ce cours spécialisé et intégré pour répondre au besoin de renforcement des capacités des africains sur la gestion des projets sensibles aux conflits.

Objectif général

Ce cours vise à démontrer que le contexte dans son ensemble est le point de départ de toute initiative. Pour qu'une intervention réussisse dans une zone en proie aux conflits, il est nécessaire de comprendre la complexité de l’environnement et de reconnaître que toute action dans un contexte donné aura des impacts multiples et multidimensionnels.

 Il fournira d'une part, l'analyse et la compréhension du contexte et l'impact que toute intervention peut avoir dans un contexte de conflit. D'autre part, à travers une analyse participative structurée, ce cours montrera comment identifier et intégrer des stratégies « sensibles au conflit » dans la conception et la mise en œuvre d'interventions, programmes/projets.

Objectifs d’apprentissage

A la fin de ce cours, les stagiaires seront capables de:

 1.      Décrire le cycle d’un projet/programme

 2.      Cartographier les différentes parties prenantes d’un conflit

3.      Réaliser une analyse sensible aux conflits et incorporer ses résultats dans le cycle de programmation d'une intervention

 4.      Expliquer la nécessité d'intégrer la sensibilité aux conflits en termes de capacités institutionnelles (politiques, systèmes, processus, ressources, etc.)

 5.      Concevoir une communication efficace pour une intervention dans des zones en conflit

 6.      Faciliter des discussions de groupe qui les aideront à accroître leur efficacité lors des entretiens avec les parties prenantes, et à faciliter le dialogue et la prise de décision dans des groupes et contextes où des différences et des disputes émergent

 7.      Former d'autres personnes sur la sensibilité aux conflits grâce à une utilisation compétente de chaque instrument de la boîte à outils.

Groupes cibles

Le cours « Gestion des Projets Sensibles aux Conflits » s’adresse aux personnes évoluant dans un contexte conflictuel ou post conflit sur les questions de prévention/gestion des conflits, consolidation de la paix, négociation/médiation, humanitaires/ gestion des projets/programmes. Il s’agit notamment de :

        Personnel des opérations de maintien de la paix

       Personnel humanitaire

       Agents des organisations de la société civile 

       Personnel des organisations internationales et sous régionales

       Membres du gouvernement

       Universitaires et chercheurs

 Chaque stage verra la participation du personnel civil et du personnel en uniforme (policier/gendarme et militaire) pour un effectif de 25 stagiaires.

 La participation des femmes est encouragée, qu’il s’agisse de candidatures civiles individuelles ou de désignation de personnel en uniforme.

Évaluation

L'impact de la formation sera évalué à plusieurs niveaux :

L’apprentissage sera évalué pendant la formation au moyen d’activités, de présentations de groupe, de facilitation ou d’autres outils de synthèse et de renforcement des connaissances. Il est envisagé que les participants utilisent les connaissances et les outils acquis durant le cours en organisant eux-mêmes un atelier sensible aux conflits pour un public spécifique. Un questionnaire d'évaluation recueillera la réaction et le niveau de satisfaction des stagiaires par rapport au contenu du cours, à sa méthodologie et à l'environnement de formation

Condition préalable

Pour prendre part à ce cours, il faut:

        Être capable de s’exprimer en français;

       Être actuellement recruté / déployé ou susceptible de l’être pour servir dans une opération de paix, ou au profit d’une organisation travaillant directement sur les questions liées à la prise en compte de la sensibilité des conflits

       Être intéressé(e) à former des formateurs ou à faciliter des ateliers sensibles aux conflits pour leurs organisations travaillant dans / sur les zones de conflits

       Être motivé(e) pour maximiser l'impact de leurs projets en prévenant les risques de conflit et en utilisant les opportunités de paix

       Vouloir apprendre ou améliorer ses compétences de gestion de projets sensibles aux conflits.

Méthodologie

Pour faire progresser l’apprentissage, ce cours utilise diverses méthodes d’enseignement, telles que la participation d’experts, des exercices, des travaux de groupe et des études de cas. Le cours est hautement participatif, par des moyens expérimentaux et va contribuer à renforcer la capacité des participants à s’engager dans une réflexion sur le principe « sensibilité aux conflits ».

Structure du cours

Module 1: Début

1.      Introduction

2.      Attentes

3.      Programmes et objectifs

4.      Règles de base

 Module 2: Introduction de la sensibilité aux conflits

1.      Quoi/Pourquoi

2.      Cycle du programme

3.      Mesures/Les instruments clés

 Module 3: Instruments pour la facilitation I

1.      Apprentissage pour adultes

2.      Style d’apprentissage/mode de formation

3.      Objectifs d’apprentissage

4.      Prestation de la formation

 Module 4: Comprendre le contexte

1.      Étude de cas

2.      Contexte du profil

3.      Projet du profil

 Module 5: Cartographie des dynamiques de guerre et de la paix

1.      Les diviseurs et des connecteurs

2.      Profil du conflit

3.      Profil de la paix

 Module 6: Analyse des parties prenantes

1.      Comprendre les parties prenantes

2.      Cartographie des acteurs

3.      Distinguer les intérêts/positions

4.      Profil des parties prenantes

 Module 7: Analyse des programmes

1.      Exploration des décisions de programmation

 Module 8: Évaluation des incidences sur la paix et les conflits

1.      Évaluer les effets positifs et négatifs 

2.      Minimiser les risques et optimiser les effets positifs

 Module 9: Intégrer une approche sensible aux conflits dans les programmes

 Module 10: Institutionnaliser une analyse sensible aux conflits

1.      Les exigences institutionnelles

 Module 11: Recommandations pour conception et la mise en œuvre des programmes 

1.      Intégration des résultats analyse sensible aux conflits et incorporation des résultats dans le cycle de programmation d'une intervention

 Module 12: Instruments pour la facilitation II

1.      L’art du questionnement

2.      L’art de la réponse

3.      Session de questions et réponses

 Module 13: Faciliter une démonstration de cas en matière par les participants

 Module 14: Instruments  pour la facilitation III

1.      Consolidation des enseignements tirés de la démonstration de cas en matière

 Module 15: Instruments pour la facilitation IV

1.      Naviguer la résistance

2.      Situations difficiles

3.      Conversations difficiles

4.      Session de questions et réponses

 Module 16: Consolidation

1.      Apprentissages

2.      Autres questions

Administration

Organisation

Logistique

5 journées de formation

 Équipe : 1 Directeur de stage et  2 Experts, 2 Instructeurs

 Frais du Cours/ Voyage/Hébergement/ Alimentation : Totalement pris en charge   et l’hébergement se fait à l’ EMP-ABB0.

Références

       Conflict Sensitivity Consortium, “How to Guide to Conflict Sensitivity”, February 2012. http://insights.careinternational.org.uk/media/k2/attachments/6602_HowToGuide_CSF_PRINT.pdf

       CDA, “Collaborative Learning Project, Do No Harm Workshop Trainer’s Manual”, December 2016.

        http://cdacollaborative.org/publication/no-harm-workshop-trainers-manual-2016/

       CDA, “Ne Pas Nuire: Le Manuel”, 2004 http://live-cdacollaborative.pantheonsite.io/wp-content/uploads/2016/02/Ne-Pas-Nuire-Le-Manuel.pdf

       KOFF Swisspeace, “Gestion de Programmes Sensibles aux Conflits”, 2014 http://koff.swisspeace.ch/fileadmin/koff/Documents/Manuel_de_formation_GPSC_PREPP_VF_website.pdf

       Report of the Secretary General, Prevention of Armed Conflict, UN A/55/985 – S/2001/574, 7th June 2001.

 

Partenariats

L’École de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye formule ses remerciements d’une part au Gouvernement canadien pour avoir financé la mise en place de ce cours, et d’autre part INTERPEACE pour leur appui technique dans la conception/développement de ce cours. Les remerciements vont également à l’endroit du personnel de l’EMP-ABB ayant contribué au développement du cours en question.

 

Que tous ces contributeurs trouvent ici l’expression de notre profonde gratitude.

 

 

 

 

 

Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Béye, site web offert par le Japon